J'ai lu,  Service presse

Marx et sa baguette de Itaru WATANABÉ

« Les révolutions se produisent dans les régions périphériques. » Ce sont les mots de Lénine, l’homme qui a voulu concrétiser les idées de Marx dans notre société.
Aujourd’hui, une révolution, inspirée de la philosophie de Marx, germe dans une région reculée du Japon. C’est à Katsuyama, dans les montagnes de la préfecture d’Okayama. Une contrée isolée, dont peu de gens connaissent même le nom. Ici, une révolution se prépare en silence. Je l’ai baptisée « l’économie qui pourrit ». » INCIPIT.

QUATRIÈME DE COUVERTURE:

« Itaru vit de petits boulots. Arrivé à la trentaine, diplôme en poche, il trouve une place chez un grossiste de produits biologiques et découvre des méthodes pas vraiment « bio ». Itaru veut donner du sens à son travail. Une nuit, il a une révélation. Il va devenir boulanger. Sauf qu’il ne connaît rien à la fabrication du pain. Il commence un nouvel apprentissage, rencontre sa future femme et lit Le Capital. Sa vie bascule. Un boulanger japonais, voilà qui n’est pas courant. Un boulanger japonais qui applique les leçons de Marx, encore moins.
Mais Marx et sa baguette n’est pas un livre politique. Il est le récit d’un homme passionné d’écologie qui veut vivre autrement, nourrir ses semblables, sans les empoisonner. Il nous dit comment. » #quatriemedecouverture

Bienvenue sur mon site. Mes lectures: Emprûnts de bibliothèque, achats en librairies indépendantes, brocantes... Partages hebdomadaires Retrouvez-moi aussi sur instagram crayondecouleuvre@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *