• Service presse

    Un message de consolation selon Gauguin de Marika Doux

    Bonjour les coeurs jumeaux, « La tristesse n’aura pas ma peau. Je ne veux pas. J’emmerde les sentiments.Je vais aller me promener. Faire une grande marche le long de la côte du Pouldu, frotter ma peau au sel marin, rincer au vent les chiures de peinture de mon veston, casser mon âme dans les vagues. »Début du premier chapitre.👍 Merci Clémence des Éditions Ateliers Henry Dougier pour l’envoi de :  ░U░n░ ░m░e░s░s░a░g░e░ ░d░e░ ░c░o░n░s░o░l░a░t░i░o░n░ ░s░e░l░o░n░ ░G░a░u░g░u░i░n░ ░d░e░ ░M░a░r░i░k░a░ ░D░o░u░x░ Collection « Le roman d’un chef-d’œuvre » :« Mêlant récit romanesque et enquête historique, chaque auteur raconte l’histoire d’un tableau célèbre. »Ici, « Le Christ jaune ». « Tout contribue…

  • J'ai lu

    Le bruit du rêve contre la vitre d’Axel Sénéquier

    « Comme si la tristesse était un pays qu’on pouvait fuir. » « Liquide et visqueuse, l’émotion avait envahi la pièce. Elle rendait chaque mouvement laborieux et retenait les mots prisonniers au fond de la gorge. » ░L░e░ ░b░r░u░i░t░ ░d░u░ ░r░ê░v░e░ ░c░o░n░t░r░e░ ░l░a░ ░v░i░t░r░e░…

  • J'ai lu

    Le procès des otages de Park Eun-woo

    Bonjour, « Ce jour-là En entrant au lycée, ma petite soeur était devenue une belle jeune fille. Belle, elle avait dû l’être avant sans doute, mais ce n’est qu’à ce moment-là que je m’en aperçus. Comme d’un bourgeon qui donne sa…

  • Service presse

    Ma sœur mongsil de Jung-saeng

    Illustrations de LEE Chul-soo.Traduit du Coréen par PARK Mihawi et Jean-Claude de CRESCENZO. « La deuxième guerre mondiale terminée, le Japon défait, la Corée fut libérée du gouvernement colonial Japonais. La libération mis le pays entier en effervescence et la Corée…

  • PAL/Librairie

    Made in gangnam de Ju Won-kyu.

    Traduit du Coréen par Lim Yeong-hee et Catherine Biros. Gangnam, « symbole du capitalisme malsain » à Séoul, un monde nocturne infiltré par l’auteur lui-même ! En cours d’adaptation au cinéma. 🙂Immersion malsaine dans un monde où l’argent est roi, en compagnie…

  • Service presse

    La belle d’occident de Huỳn Thi Bao

    Traduit du vietnamien par NGUYEN Phuong Ngoc. « Montagnes tout autour, collines disséminées, champs de manioc bien verts, plantations de mûriers immenses, voilà le décor entourant un certain village assez étendu. Excepté les quelques familles d’éleveurs de vers à soie et…

  • Service presse

    Jusqu’au bout, Cyprien de Patrick Cargnelutti

    « Fébriles, malhabiles, maladroits, ses doigts s’agaçaient à faire, défaire et refaire pour la troisième fois le noeud de la cravate bordeaux qu’il avait sélectionnée après bien des hésitations.Comportement habituel chez lui. Cyprien, sorti de ses obligations professionnelles le contraignant à…

  • PAL/Librairie

    Le calligraphe de Hisaki Matsuura

    Traduit du Japonais par Sylvain Chupin. « On parle parfois de « l’heure des esprits malfaisants » pour désigner le moment du crépuscule où le ciel s’assombrit, mais ce n’est pas forcément dans une lande déserte qu’on les rencontre, on peut très bien,…