J'ai lu

Tsubaki de Aki Shimazaki


Une lecture de Décembre.

« Il pleut depuis la mort de ma mère. Je suis assise près de la fenêtre qui donne sur la rue. J’attends l’avocat de ma mère dans son bureau où travaille une seule secrétaire. Je suis ici pour signer tous les documents relatifs à l’héritage : l’argent, la maison et le magasin de fleurs dont elle s’occupait depuis le décès de mon père. Il est mort d’un cancer de l’estomac voilà sept ans. Je suis la seule enfant de la famille et la seule héritière déclarée… « . #incipit

Premier roman du cycle romanesque intitulé Le poids des secrets d’Aki Shimazaki.
De l’importance de l’écriture pour une libération posthume de la vérité lorsque les secrets familiaux sont bien trop lourds, qu’on ne s’autorise pas à les révéler de son vivant marqué par la guerre, les bombes, la maladie, le poids des traditions.
J’en ressors le coeur serré, dégoutée de tant de vies gâchées. Si la menace vient du ciel, à quoi bon prier ?
Un très beau roman à découvrir, une plume que j’aurai plaisir à retrouver.
Merci beaucoup Laura de La librairie Le Phénix pour vos conseils.

« Il y a des cruautés qu’on oublie jamais. Pour moi, ce n’est pas la guerre ni la bombe atomique. »

« Qu’est-ce que tu aimes ? J’aime lire, mais des romans. C’est interdit maintenant de lire de telles histoires. Tous les livres que j’aime ont disparu à cause de la guerre. »

Bienvenue sur mon site. Mes lectures: Emprûnts de bibliothèque, achats en librairies indépendantes, brocantes... Partages hebdomadaires Retrouvez-moi aussi sur instagram crayondecouleuvre@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.