J'ai lu,  PAL/Librairie,  Premier roman

Ça raconte Sarah de Pauline DELABROY-ALLARD

Une relation compliquée parmi les simples….
L’amour, une maladie ? Une folie ? Un sortilège ?
« Ça raconte ça : Le souffle, le soufre, la tempête. »
Il y a quelques jours, j’ai terminé un premier roman Français intitulé Ça raconte Sarah de Pauline Delabroy-Allard aux Éditions de Minuit. Un libraire me l’avait conseillé sans le résumer, me laissant à son entière découverte.
Une histoire de passion, de désir entre deux femmes. Elle, Sarah, est musicienne violoniste. La narratrice est professeure et mère célibataire dans le quinzième arrondissement de Paris. La première partie du roman est centrée sur le personnage de Sarah à Paris. La seconde partie, sur la narratrice dont je n’ai jamais su le prénom.
« Ça raconte Sarah, sa folie, sa violence, ma tristesse, mon besoin d’être consolée. »
Ça raconte Sarah de Pauline Delabroy-Allard se lit d’une traite, haletant, tragique. Une plume contemporaine au souffle court et pleine de l’obsession de la narratrice pour Sarah, d’une réelle intensité dans la souffrance, le corps féminin à l’honneur. La musique aussi même si elle n’adoucit pas les passions.
(Elle sent bon la menthe et le romarin. Elle a cruellement besoin de soleil.)
J’ai aimé ses ellipses amoureuses, ses phrases courtes, ses répétitions. Il en résulte le sentiment d’une prise au piège dangereuse, délicieuse, je ne sais pas vraiment, des mystères, des secrets. La passion va crescendo mais j’aurais aimé aller encore plus loin dans mon ressenti au bout de leur folie et de leur plaisir.
« Ça raconte Sarah, sa beauté mystérieuse, son nez cassant de doux rapace, ses yeux comme des cailloux, verts, mais non, pas verts, ses yeux d’une couleur insolite, ses yeux de serpent aux Paupières tombantes… »
À relire peut-être en prenant son temps, je le garde dans ma bibliothèque pour une prochaine relecture cet Automne par exemple.
Jusqu’où peut-on aller par amour ?

Bienvenue sur mon site. Mes lectures: Emprûnts de bibliothèque, achats en librairies indépendantes, brocantes... Partages hebdomadaires Retrouvez-moi aussi sur instagram crayondecouleuvre@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *