J'ai lu,  PAL/Librairie

A la cime des montagnes de CHI ZIjian

|Ralentir|
« Le soleil et la lune, ces deux horloges célestes. »
J’ai lu. À la cime des montagnes de Chi Zijian. D »abord le cœur léger et rebondissant, la tête dans les nuages…
Premier chapitre, je tombe brutalement à flanc de montagne et me relève parmi les habitants du bourg de Longzhan au Nord-est de la Chine. Chez le boucher pour commencer, aïe.
Plusieures familles, leurs secrets et leurs traditions. Je m’attarde sur les détails de leur quotidien, leur savoir-faire et leurs superstitions, sur les joies et les peines de cette communauté secrète marquée par les drames personnels, par la guerre civile. La mort est omniprésente. Les passages autour de l’embaumement, des rituels mortuaires sont intéressants. Encore une fois dans l’attention aux détails.
Le chapitre intitulé La sculptrice de stèles est mon préféré. J’ai surtout aimé suivre certains personnages féminins, dont Neige, déesse ou démon, fée pour certains habitants. D’autres personnages sont à fuir ! D’autres malgré tout solidaires.
Je ressors plutôt mitigée de cette lecture car j’avais souvent du mal à rester concentrée, la tête dans les nuages du Nord-est de la Chine, et j’ai ressenti de l’ennui. Trop de ragots et de relations malheureuses pour rebondir jusqu’à la cime des montagnes. J’avais prévu de rêver et de m’envoler à la lecture de ce roman. J’aurais aimé une ambiance beaucoup plus spirituelle, comme je me l’étais imaginé avec la magnifique couverture.

Heureusement, Neige était là, atypique avec ses mots de poésie. Il reste ce sentiment que la vie est fragile, la mort soudaine et qu’il est peut être bon de s’attarder sur les petits bonheurs de la vie. Et ralentir. N’est-ce pas le chat ?

Bienvenue sur mon site. Mes lectures: Emprûnts de bibliothèque, achats en librairies indépendantes, brocantes... Partages hebdomadaires Retrouvez-moi aussi sur instagram crayondecouleuvre@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.