Coup de coeur,  J'ai lu,  PAL/Librairie

Une longue impatience de Gaëlle Josse

. COUP DE CŒUR.
« Chaque jour. »
Une longue impatience de Gaëlle Josse :
Une très belle écriture, sur le lien, indestructible, sur l’amour maternel, l’absence soudaine d’un fils seulement âgé de 16 ans, écrit avec une infinie délicatesse et tendresse dans la France des années 50.
Mots parfumés et sucrés sortis du ventre fécond de cette maman, saupoudrés ici et là dans les pages blanches et vides de la respiration de son fils, de la vie même; sur les flots et dans le vent, partout, tout autour de sa douleur. Des mots que l’on souhaiterait consolateurs dans cette éternelle absence de l’enfant aimé à protéger. Se raccrocher à l’espoir, aux souvenirs.Tenir bon malgré la culpabilité et l’inquiétude …Pourquoi ce départ soudain de Louis ? Anne raconte et écrit pour lui aussi, haletante, oppressée : Le lien d’amour est si fort. Elle raconte sa vie passée et présente, Étienne, ses enfants et l’occupation Allemande aussi. Je ne veux pas trop en dire.
Comment vivre avec l’absence au fond de soi ? Comment supporter cette douleur de mère, de femme ? Imaginer le retour, le pardon, le bonheur ? Comment gérer le temps et ses distances ? Bouleversant.
__
« Ta mère qui t’attend. »
__
« Je m’invente des ancres pour rester amarrée à la vie, pour ne pas être emportée par le vent mauvais, je m’invente des poids pour tenir au sol et ne pas m’envoler, pour ne pas fondre, me dissoudre, me perdre. »
Dans ces pages plusieurs ingrédients que j’affectionne: Tout d’abord la tendresse. Ça fait du bien la tendresse en cas de coup de la vie, entre une mère et son enfant. Ce devrait être une force depuis la naissance, un refuge chaleureux et régénérant.
La poésie, la psychologie, la délicatesse ensuite. Et la tristesse. Bref, un petit bijou que je conseille. En plus il est très agréable à lire dans ce format aux Éditions Noir sur Blanc.
Quels sont les liens que j’entretiens avec la vie ? Avec ma mère ? Comment gérer l’absence et la séparation ?
__
« Ta mère qui ne sait plus. »
__
Un très beau roman, un portrait de femme magnifique et fragile comme j’aime. ❤️
Comme une envie de cuisiner un dessert doux et sucré…🍰
Un court roman acheté à sa sortie en librairie.
Merci Gaëlle Josse. 🌺

Bienvenue sur mon site. Mes lectures: Emprûnts de bibliothèque, achats en librairies indépendantes, brocantes... Partages hebdomadaires Retrouvez-moi aussi sur instagram crayondecouleuvre@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *