J'ai lu,  PAL/Brocante

Comment je suis oiseau de Paul Ardenne

Comment je suis oiseau de Paul Ardenne, un roman acheté dans une brocante l’été passé, un titre et une quatrième de couverture intrigants et poétiques, l’auteur inconnu à mon bataillon, titillée par la curiosité.

Quatrième de couverture:
« Enfant, Paul rêve de devenir ornithologue. Son amour des oiseaux, sacralisés comme des figures supérieures, résulte d’une conviction : en dépit de sa forme humaine, il est, lui aussi, un oiseau. À l’école, en famille à la campagne, plus tard en ville, sa vie s’organise en fonction de cette identité animale qui s’impose à lui. Guetter l’apparition de ses premières plumes, se mélanger aux oiseaux, se construire un nid pour couver, échapper à ses prédateurs, chercher à se reproduire comme se reproduisent les oiseaux…
Ceci dans un environnement de plus en plus hostile. Le monde des humains n’est pas celui des oiseaux.
Dans Comment je suis oiseau, Paul Ardenne interroge cette obsession, familière aux enfants mais souvent négligée par les adultes:s’imaginer en autre que soi. Car on est aussi ce qu’on a pas pu être. »

Mon avis:
Quel curieux roman !
 » Minimarylin », « Rommel », « Dionysos », « Boueuse », « Bleue-de-Nuit », « Nid ». Qu’ont ils de si particulier ces rêveurs, ces enfants sauvages hors norme ? Qu’ont-ils à nous apprendre ces gosses un peu barrés, tellement différents et bizarres ?
« Partout la norme a ses défenseurs acharnés qui veulent l’imposer coûte que coûte. »
Quelques thèmes: La construction de son identité, le désir de la transformation de soi, la haine de la différence, le tragique de la condition humaine, la violence de la norme dominante, la discrimination, la monstruosité. Des thèmes passionnants, douloureux. Un roman comme une expérience, parfois poétique et folle, sorte de dialogue avec son ami turc Ali Kazma, dans lequel les oiseaux sont à l’honneur. J’ai aimé cette étrange lecture au style particulier. A lire avec Les chants d’oiseau d’Olivier Messiaen.


« La loi du plus grand nombre que l’on vous impose comme la loi de tous et comme la loi tout court, celle qu’on amende pas. »
Comment je suis oiseau de Paul Ardenne est un récit personnel très particulier qui ne m’a pas laissée indifférente. Il m’a dérangée, inquiétée, troublée, intriguée, bousculée, émue, amusée.

Bienvenue sur mon site. Mes lectures: Emprûnts de bibliothèque, achats en librairies indépendantes, brocantes... Partages hebdomadaires Retrouvez-moi aussi sur instagram crayondecouleuvre@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.