J'ai lu,  PAL/Librairie

Une forêt de laine et d’acier de Natsu Miyashita

Les mots, effluves boisées pour promeneurs solitaires en quête de sens, un joli roman.
Une forêt de laine et d’acier, 羊と鋼の森, de Natsu Miyashita, prix des libraires Japonais en 2016, le piano à l’honneur.
🌲 Un beau roman sur le métier d’accordeur de piano, ses mystères et son savoir faire. A travers l’apprentissage du jeune Tomora auprès de monsieur Itadori, nous découvrons un métier exigeant, avec cette attention aux détails, au silence indispensable dans un décor épuré mais très riche de sensations dans l’application de sa tâche et dans les émotions ressenties. Si vous aimez prendre le temps de méditer sur la beauté, la vocation, la musique et le style, avec sérénité, ce roman pourrait vous plaire.
🌲 Le piano, mécanique précise faite de laine et d’acier, bouleversante et tétanisante de beauté. Dans cette atmosphère studieuse, les actions sont précises et appliquées pour forger le son qui plaira au pianiste. Et lorsque les sons deviennent couleurs et paysages, c’est tout un monde vibratoire auquel appartenir ! 😍
🌲 « Le piano-paysage se mit à respirer. A mesure que s’égrenaient les sons, le corps imposant s’éveilla, étirant ses membres gourds avant de déployer ses ailes pour se préparer à chanter. Il ne ressemblait à aucun des instruments que j’avais jusque-là rencontrés. On aurait dit un énorme lion qui s’échauffait brièvement avant de partir à la chasse.  »
Le marque-pages est arrivé au bois joli, chassant le froid, chassant la pluie. Merci Suzanne:)

Bienvenue sur mon site. Mes lectures: Emprûnts de bibliothèque, achats en librairies indépendantes, brocantes... Partages hebdomadaires Retrouvez-moi aussi sur instagram crayondecouleuvre@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.