J'ai lu

Déneiger le ciel d’André Bucher

░D░é░n░e░i░g░e░r░ ░l░e░ ░c░i░e░l░
d’André Bucher.

146 pages.

Au format poche des Éditions Sabine Wespieser.

Un de mes achats l’année passée en librairie. Prochaine lecture.

« DE LA PLUIE FIN NOVEMBRE. Encore de la pluie virant en neige les quinze premiers jours de décembre. Puis le froid brutal d’un hiver en avance, sans prévenir. Et avec lui, le gel. Il transperçait tout. Les canalisations, les vannes, les corps et parfois le cœur. » #incipit…

« Son âme affolée s’échapperait en hurlant. Elle irait se terrer au faîte des peupliers, dans le nid d’un héron. Elle se balancerait au gré du vent, tel un suaire blanc avant que le ciel ne la capture.. »

Bonjour lecteur « ours vaguement misanthrope ou atrabilaire avec, quelquefois, des intermèdes bienveillants. « 🐻

Quelle jolie plume, quelle poésie !!
Hiver 2004. David, soixante ans, veuf, vit retiré en montagne. Cette année-là, déneiger la région est impossible, son tracteur indisponible. Une nuit de Décembre, il part à la rencontre de son fils de substitution, à pied. L’hiver et ses exigences n’est pas un mystère pour lui.
André Bucher déploie sa palette d’émotions, agite une plume descriptive dans un ciel peinture de la nature hivernale et des sentiments qu’elle transcende. On ressent fortement le froid, la solitude, l’isolement, puis, les pensées de David s’animent, magiques, vertiges. Les flocons de neige deviennent alors « petits chevaux engourdis par le froid », « papillons d’un jour » libérés par une plume aérienne et ensorcelée, chaque pas dans la neige délivrant les maux de son âme.
Dans cet hiver glacial, il est difficile de ne pas ployer dans le froid des souvenirs. Muriel, Victor, Martine, Antoine, sa femme morte quelques années plus tôt…

Première lecture de ce récit poétique halluciné de l’écrivain-paysan vivant dans la vallée du Jabron depuis quarante ans. J’ai beaucoup aimé et le conseille avec plaisir à tous ceux aimant le « Nature writing » mélancolique, une certaine philosophie de vie, ici dans les montagnes françaises. Une belle découverte !

Bonnes lectures, les ermites

Bienvenue sur mon site. Mes lectures: Emprûnts de bibliothèque, achats en librairies indépendantes, brocantes... Partages hebdomadaires Retrouvez-moi aussi sur instagram crayondecouleuvre@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.