J'ai lu

Avides de Tom Clearlake

« Paris, novembre 2016,

L’enfant s’essoufflait à pédaler sur son vélo parmi les nuées de feuilles mortes que le vent d’automne faisait danser autour de lui. Le ciel gris se paraît de nuages et le parc presque désert se vidait de ses derniers promeneurs… » Incipit

Avides de Tom Clearlake
421 pages, service de presse

Merci à l’auteur et aux Éditions Moonlight pour leur confiance.

« Dans une enquête, la vérité est un petit animal sauvage et très rapide. Si tu veux le choper, faut éviter de faire des plans à rallonges. »

La vérité est un drôle de petit démon !
__Il faut se méfier de certaines vieilles dames, c’est ce qu’on apprend dès le prologue avec le petit Rémi, 10 ans. Les conséquences sont terribles comme elles le sont dans les contes cauchemardesques, direction l’internement en psychiatrie pour ce petit bonhomme sanguinaire ! Ce n’est que le début d’un long cauchemard pour l’équipe du 36 confrontée à plusieurs affaires infernales mêlant réalisme et surnaturel. Un récit addictif réunissant tous les éléments d’un bon thriller, mais aussi hors norme et défiant le temps des enquêtes, nous aspirant brutalement dans des mondes souterrains empestant l’hémoglobine, mondes hostiles aux humains, riches d’enseignements douloureux, expérimentaux, faits de souffrances morales, physiques, d’impuissance face à ce qui nous dépasse, ce qui nous menace et nous isole du reste de l’humanité…On suit plus particulièrement les mises à l’épreuve de la capitaine Julie Delorme, dans le sous-sol d’un bunker, dans une cave…De Paul Sorovsky aussi, autre personnage principal, nettoyeur se faisant passer pour un privé…irrésistible !


« Les gerbes de sang et de chairs déchiquetées recouvrirent Paul des pieds à la tête.. Bordel, c’est dégueulasse ! »

La deuxième partie est plus ésotérique, passionnera les amateurs de vampires, de légendes et de réflexions sur notre condition humaine. Le lecteur est témoin du « secret du sang », ça ne se limite pas à Paris. J’ai pris plaisir à retrouver cette plume immersive sachant vous embarquer solidement entre cauchemard et réalité. Ce qui peut déstabiliser les accrocs au réalisme et à la logique inébranlables, au thriller classique. Quelques longueurs laissant craindre le pire pour nos personnages mais l’ensemble est fluide, ample, addictif. Une bonne lecture que je conseille volontiers aux amateurs de thrillers atypiques saignants et déraisonnables, et si vous aimez le style de l’auteur. Un bon cru mais gare à ce que vous buvez…

Bienvenue sur mon site. Mes lectures: Emprûnts de bibliothèque, achats en librairies indépendantes, brocantes... Partages hebdomadaires Retrouvez-moi aussi sur instagram crayondecouleuvre@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.