J'ai lu,  PAL/Librairie

Le dernier gardien d’Ellis Island de Gaëlle Josse

« C’est par la mer que tout est arrivé. Par la mer, avec ces deux bateaux qui ont un jour accosté ici. Pour moi, ils be sont jamais repartis, c’est le vif de ma chair et de min âme qu’ils ont éperonné avec leurs ancres et leurs grappins… »
𝕀𝕟𝕔𝕚𝕡𝕚𝕥
🌿𝔸𝕧𝕚𝕤 𝕝𝕖𝕔𝕥𝕦𝕣𝕖🌿
Bonjour, j’ai lu Le dernier gardien d’Ellis Island de Gaëlle Josse, paru en 2014 chez les Éditions Noir sur blanc.
𝔻𝕖𝕤 𝕡𝕒𝕣𝕠𝕝𝕖𝕤 𝕖𝕥 𝕕𝕖𝕤 𝕤𝕚𝕝𝕖𝕟𝕔𝕖𝕤.
En exergue, cette très belle citation de Louise Erdrich : « Qu’est-ce donc la totalité de notre existence, sinon le bruit d’un amour effroyable ? »
J’avais beaucoup aimé Une longue impatience, celle d’une mère pour son fils disparu, en attente de son retour.
Ici, le narrateur est un homme dont la vie a fait naufrage depuis longtemps. Novembre 1954, le centre d’immigration d’Ellis Island ferme dans neuf jours. Son directeur, John Mitchell, se souvient. Il a passé quarante cinq années dans ce centre d’autorité et de pouvoir.
« 𝕧𝕒𝕔𝕒𝕣𝕞𝕖 𝕖𝕥 𝕕é𝕤𝕠𝕝𝕒𝕥𝕚𝕠𝕟 »
Colère, tristesse, peur et culpabilité au miroir dans ce récit tout en sobriété et prudence, à Ellis Island pour un exil littéraire mélancolique, en hommage à tous ceux qui, un jour, ont fui leur pays pour survivre ou périr, dévoilant petit à petit les ombres d’un homme en « totale incapacité ».
Que reste-t-il de nos souvenirs ?
« Que sais-je aujourd’hui de la vie des hommes ? »
Par devoir, sur fond de tragédie humaine, mêlant fiction et réalité.
Le dernier gardien d’Ellis Island « où seul l’oubli permet de continuer la route. »
𝕌𝕟𝕖 𝕓𝕠𝕟𝕟𝕖 𝕝𝕖𝕔𝕥𝕦𝕣𝕖 dans l’ensemble mais je préfère Une longue impatience. 😊
« Et j’ai vite réalisé que l’exercice d’un pouvoir, d’une autorité, si minime et dérisoire soit-elle, s’accompagne de silence, de solitude et de réserve quant à l’expression des sentiments ».

Bienvenue sur mon site. Mes lectures: Emprûnts de bibliothèque, achats en librairies indépendantes, brocantes... Partages hebdomadaires Retrouvez-moi aussi sur instagram crayondecouleuvre@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *