Service presse

Ma sœur mongsil de Jung-saeng

Illustrations de LEE Chul-soo.
Traduit du Coréen par PARK Mihawi et Jean-Claude de CRESCENZO.

« La deuxième guerre mondiale terminée, le Japon défait, la Corée fut libérée du gouvernement colonial Japonais. La libération mis le pays entier en effervescence et la Corée vécut une période d’excitation, comme si elle espérait se débarrasser à coup sûr, une bonne fois pour toutes, de la tristesse accumulée en trente-cinq années d’occupation…  » #incipit
🌠Magnifique booktrailer sur leur compte instagram.🇰🇷

░M░a░ ░s░o░e░u░r░ ░M░o░n░g░s░i░l░ ░d░e░ ░K░W░O░N░ ░J░u░n░g░-░s░a░e░n░g░

Traduit du Coréen par PARK Mihwi et Jean-Claude de CRESCENZO.

« Oeuvre phare de la littérature Coréenne. »

« Je ne m’assois pas de peur que mon corps et mon esprit ne s’affaiblissent. »💙

Très agréablement surprise par ce roman jeunesse des Éditions Decrescenzo.
Une histoire enrichissante humainement, réaliste 👍, ponctuée de doux dessins, une mise en page aérée, pour découvrir le destin d’une petite fille coréenne pauvre appelée Mongsil âgée de six ans au début du roman, depuis la libération de l’occupation japonaise à la fin de la seconde guerre mondiale à l’éclatement de la guerre de Corée en 1950. 🇰🇷

« -Maman, que vais-je devenir ?
-Si tu vis pleinement chaque instant malgré toutes les difficultés, tu auras la réponse. Chacun doit décider de sa propre façon de vivre. »

Je le conseille chaleureusement, bouleversante de courage, de tendresse, de maturité la petite Mongsil malgré les épreuves dans les petits villages dévastés, malgré la faim, la fatigue, les changements brusques… Il suffit de lui donner la main, de répondre à ses questions, de la rassurer.

« Maman… Maman… Pourquoi doit-on mourir ? »

Un roman jeunesse immersif qui me donne envie d’en lire davantage sur cette période de l’histoire de la Corée.

A lire à tout âge, à découvrir, à cajoler, pour son histoire, tous ses personnages, ses réflexions. Une leçon de vie, d’humanité ! Bravo !!!👏🌠🇰🇷

Dans toute bonne librairie depuis le 23 Juin.

« Quand on est ignorant de la réalité, on se laisse facilement duper. Si on ne veut pas le regretter par la suite, il faut d’abord enrichir ses connaissances. »

« Les balles ne sifflaient plus au-dessus de leur tête, mais ils souffraient d’une autre guerre : la survie. »

Bienvenue sur mon site. Mes lectures: Emprûnts de bibliothèque, achats en librairies indépendantes, brocantes... Partages hebdomadaires Retrouvez-moi aussi sur instagram crayondecouleuvre@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.