Une très bonne lecture !

Leviathan de Paul Auster

« Il y a six jours, un homme a été tué par une explosion, au bord d’une route, dans le Nord du Wisconsin. Il n’y a pas eu de témoin, mais on pense qu’il était assis à côté de sa voiture garée sur l’herbe quand la bombe qu’il était en train d’assembler a sauté par accident… « #incipit…

Envie de lire ce bouquin. Sur les conseils de Readreadbird sur Instagram.

« Peut-on se métamorphoser en en une nuit? Un homme peut-il s’endormir avec une personnalité et se réveiller avec une autre ? »

🅻🅴🆅🅸🅰🆃🅷🅰🅽 🅳🅴 🅿🅰🆄🅻 🅰🆄🆂🆃🅴🆁

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Christine le Boeuf.
Acte Sud Éditions. 317 pages.

__Un grand roman les amis, un portrait pertinent et tragique, celui de Benjamin Sachs, mort pendant l’explosion de sa bombe dans le Wisconsin. Comment en est-il arrivé là ? C’est ce que va nous conter Peter Aaron, son ami et narrateur des cinq chapitres.
Il revient tout d’abord sur leur première rencontre, dans les années 70, puis sur les évènements clefs forgeant la personnalité complexe de Sachs jusqu’à l’événement violent, essentiellement au cours des années soixante-dix et quatre-vingt, alternant séparations et retrouvailles dans une Amérique en crise.
Les dialogues entre les deux amis sont passionnants, l’honnêteté de Sachs vous inquiétera et vous interrogera, sa souffrance vous touchera sûrement, c’est ce que j’ai préféré contrairement à tous les passages relationnels avec amante, femme, laborieux pour moi par moments. L’écriture est une thématique importante puisque les deux amis sont écrivains.
Leviathan, c’est l’état-monstre, l’état corrompu. Pour moi, c’est surtout l’angoisse existentielle dévorante représentée par Sachs, angoisse sensiblement accentuée par le contexte politique de l’époque et ses bouleversements, par ses rencontres personnelles. Sachs affirme sa liberté de penser, sa désobéissance civile, défend ses convictions. Il lutte. Mais dans les années quatre-vingt, le nouvel ordre américain fait des ravages. Les valeurs représentées par la statue de la liberté sont piétinées.
Un roman exigent, passionnant, minutieux, daté, questionnant nos peurs, notre conscience, notre démocratie, le côté sombre de notre personnalité et notre capacité à survivre en société. Je suis conquise par les thématiques, l’analyse psychologique et la construction du roman.
Tragique !! 👏👏👏

« La démocratie ne va pas de soi. Il faut se battre pour elle chaque jour, sinon nous risquons de la perdre. »

Bienvenue sur mon site. Mes lectures: Emprûnts de bibliothèque, achats en librairies indépendantes, brocantes... Partages hebdomadaires Retrouvez-moi aussi sur instagram crayondecouleuvre@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.