Coup de coeur,  PAL/Librairie

L’invention d’Adélaïde Fouchon de Natacha Diem

« J’habite avenue des platanes, dans une commune de Bruxelles qui s’appelle Tervuren. Comme ce mot est moche, je préfère dire « J’habite Bruxelles », c’est plus classe. La première fois que je l’ai vue, c’était dans ma rue. Ma rue est en pente et elle est bordée de platanes, évidemment…  » #incipit

░L░’░i░n░v░e░n░t░i░o░n░ ░d░’░A░d░é░l░a░ï░d░e░ ░F░o░u░c░h░o░n░ ░d░e░ ░N░a░t░a░c░h░a░ ░D░i░e░m░

Un de mes choix en librairie, depuis le temps qu’il me faisait envie.

« J’aime cette différence. J’aime la différence. Elle est différente. Elle va m’échapper. »

🍎🄲🄾🅄🄿 🄳🄴 🄲🄾🄴🅄🅁🍎

Boum! Scratch!

░L░’░i░n░v░e░n░t░i░o░n░ ░d░’░A░d░é░l░a░ï░d░e░ ░F░o░u░c░h░o░n░ ░d░e░ ░N░a░t░a░c░h░a░ ░D░i░e░m░

Bonjour les décalés,

Pour l’histoire, l’écriture et surtout le personnage d’Adélaïde. Bravo Natacha Diem ! Boum ! 🎉
Merci pour ce petit bijou, cette bulle de consolation.

On suit Adélaïde petite fille pas comme les autres et Adélaïde adulte, en alternance. Elle est la narratrice, ce qui touche au plus près encore.

« Lorsque je suis heureuse, ça fait boum dans ma tête, elle veut tout faire en même temps. Comme une pieuvre, j’ai des bras qui se tendent vers mon chat, des jambes qui partent vers ma chambre et des pieds qui se scotchent au sol. Ma tête veut vingt mille choses en même temps. Je deviens une fille élastique. »

Poétique, tendre, décalé à souhait dans le quotidien de la famille particulière d’Adélaïde, son apprentissage de la vie, de sa différence et de celle de ses proches. Pourtant une souffrance plane, une colère gangrène.

Plume bondissante, mordillante comme un amour de chat, joyeuse, attachante ou plus posée face aux difficultés de la vie adulte, à ses remises en question, à la mort de son papa 1, dans sa vie de couple. J’avais souvent envie de rassurer Adélaïde, de lui dire qu’elle était une super nana, de rire avec elle aussi. Ses réflexions vous feront rire et réfléchir. 🐱

Nous sommes faits de nos rêves et de nos souvenirs, heureusement et malheureusement.

A croquer comme on croque une pomme gorgée de soleil, avec curiosité, appétit. J’ai adoré et le conseille chaleureusement surtout si vous êtes sensible aux différences et à la solitude qu’elle engendre, ou pour tout simplement découvrir un texte atypique, émouvant et optimiste.

« Alors, si c’est vrai que je viens d’une autre planète, il ne faut absolument pas qu’on nous découvre. »

Bienvenue sur mon site. Mes lectures: Emprûnts de bibliothèque, achats en librairies indépendantes, brocantes... Partages hebdomadaires Retrouvez-moi aussi sur instagram crayondecouleuvre@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.